5 remèdes anciens contre l’Asthme, rhume et toux

Mélanger un peu de feuilles d’ortie fraîches ou séchées avec deux tasses d’eau.
Faire bouillir deux minutes.
Couler pour enlever les feuilles.
Boire une tasse de cette tisane le matin et une autre l’après-midi.

Sirop de Marie
Mélanger une petite quantité des ingrédients suivants : du tolu, du parégorique, de l’esprit de menthe et de la glycérine; ils se vendaient cinq sous chacun. Ajouter deux tasses de sucre et de l’eau chaude pour faire 40 onces. Laisser refroidir. Prendre une cuillerée à thé trois à quatre fois par jour. « Très bon!»

Mélanger une mesure de brandy et deux mesures de miel. Prendre une cuillerée à soupe de ce mélange à toutes les heures.
Certains malades ajoutaient une pincée de gingembre.

Sirop contre le rhume
Prendre un gros morceau de gomme d’épinette. Ajouter une quantité égale d’eau-de-vie. Baptiser d’un peu d’eau.
Le liquide devient blanc.
Embouteiller et prendre une gorgée au besoin.

Sirop contre la toux
2 tasses d’eau
1 gros oignon râpé
3 cuillerées à table de miel
2 cuillerées à thé de jus de citron 1 cuillerée à table de thym
Faire bouillir de 20 à 30 minutes et couler. Quand on tousse, en prendre une gorgée.

Sirop contre la toux
2 cuillerées à soupe de gingembre en poudre 4 cuillerées à soupe de miel 1 cuillerée à soupe de beurre
Mélanger. Quand on tousse, en prendre une cuillerée à thé.
gingembre sauvage

Sirop
1 cuillerée à soupe de glycérine 1 cuillerée à soupe de miel 1 cuillerée à soupe de citron 1 cuillerée à soupe de gin
Prendre une cuillerée à soupe quatre fois par jour.

Pour mieux respirer
Couper un oignon en deux et placer à la tête du lit. «Les anciens racontaient que l’oignon avait la propriété de chasser les virus et les microbes et empêchait les rhumes.»

Ponce (boisson chaude à base d’alcool qu’on absorbe quand on est grippé ou quand on arrive du froid. )
1 cuillerée à thé de liniment Rundles (liquide rouge. Ce produit était vendu par la compagnie Rawleigh. En le vidant dans l’eau, il devenait blanc. Cela émerveillait tous les gens. )
1\2 tasse d’eau chaude
1 cuillerée à thé de sucre ou de miel
Prendre au besoin. Il est préférable de boire cette ponce au coucher car ça fait transpirer. «Un colporteur passait de saison en saison pour vendre du Rundles et d’autres produits et onguents.»

Sirop contre le rhume
1 tasse de miel
1 cuillerée à soupe de Pain Killer (liquide brun, très fort, vendu chez le marchand général.)
1\2 citron (jus)
1 cuillerée à soupe de brandy
Mélanger le tout et en prendre une cuillerée à soupe quatre fois par jour.

Pour une toux tenace,
mélanger une cuillerée à soupe de mélasse Black Strap et une cuillerée à soupe de gingembre.
Laisser fondre lentement dans la bouche et avaler.

Huile camphrée
Frotter l’estomac et le dos avec de l’huile camphrée.
Pour faire de l’huile camphrée, faire fondre du camphre dans de l’huile d’olive ou de l’huile d’oie.
«Le camphre avait la propriété de protéger contre les maladies contagieuses. Les anciens mettaient un peu de camphre dans une pochette qu’ils suspendaient sur la poitrine en vue de se protéger des maladies.
On achetait le camphre en petits cubes au magasin général ou d’un colporteur.»

Chauffer une cuillerée à soupe de soufre pour trois cuillerées à soupe de mélasse. Refroidir. En prendre une cuillerée à soupe tous les matins.

Faire bouillir trois oignons coupés en tranches dans une demi-pinte d’eau. Couler et sucrer avec du miel. Boire de petits verres plusieurs fois par jour.
Faire respirer au malade de l’oignon cru plusieurs fois par jour. Agit comme décongestionnant et désinfecte le nez et les poumons.

Manger du miel tous les jours, de l’automne au printemps. Vous n’aurez pas le rhume.

Sirop de Jeannette
4 citrons 4 gros oeufs
Laver les oeufs et les citrons. Piquer les oeufs plusieurs fois avec une aiguille. Trancher les quatre citrons. Dans un bol de verre, recouvrir les oeufs troués avec les tranches de citrons. Couvrir. Laisser fermenter sur l’armoire de cuisine pendant 48 heures. Couler.
Ajouter
6 onces de brandy
4 onces d’huile de foie de morue
1 tasse de miel
Mélanger et bien brasser. Embouteiller et placer au froid pour huit jours. Brasser souvent pour que l’huile de foie de morue se mélange bien. En boire un petit verre deux fois par jour. Prendre l’hiver, comme tonique ou si vous avez le rhume. «Cette recette de sirop m’a été donnée par un médecin du temps de ma jeunesse. Je suis vieille aujourd’hui. Ma belle-soeur a été guérie de la consomption en prenant ce sirop.»
Frotter le dos et le cou avec une petite quantité d’huile à lampe. « Tenez-vous loin des flammes et de l’être cher.»

Ponce (boisson chaude à base d’alcool qu’on absorbe quand on est grippé ou quand on arrive du froid) à la graine de thé ou wintergreen (: le wintergreen se vendait aussi en bouteille. C’était un liquide clair, verdâtre. Il sentait bon mais était un poison. Il ne fallait jamais le prendre pur. Les gens s’en servaient pour faire des huiles et des onguents.)
Faire bouillir quelques minutes les feuilles et les petits grains rouges de wintergreen dans un peu d’eau. Couler et sucrer au goût. Prendre au besoin.
thé des bois ou wintergreen
Ponce au gingembre
Ébouillanter une cuillerée à thé de gingembre moulu dans une grosse tasse d’eau. Sucrer au goût. Boire avant d’aller dormir.
Placer une couche d’onguent à la moutarde, un onguent rouge, entre deux bandes de flanelle. Placer sur la poitrine.
Humecter de térébenthine deux bandes de flanelle. Placer sur la poitrine pour une vingtaine de minutes. «Il semblerait que, le lendemain, quand la personne crachait, elle avait le goût de térébenthine dans la bouche.»

Loading...