L’organisation de la mémoire

La mémoire fonctionne comme un ordinateur. Tu dois être capable de classer tes souvenirs, d’utiliser une façon de les organiser. Les impressions, les images, les sensations et les pensées sont enregistrées comme si tu imprimais des documents.
Des milliers d’images sont perçues et classées par ton cerveau comme un ordinateur. Selon la fréquence avec laquelle tu utilises les informations classées, tes souvenirs vont avancer vers un niveau plus conscient ou reculer vers un niveau plus inconscient.
Pour bien comprendre ce fonctionnement, tu peux te faire une image mentale en utilisant des couleurs.
Le niveau plus conscient serait d’une couleur claire de ton choix
• Ce niveau contient des informations utiles et que tu utilises tous les jours. C’est une partie de ta mémoire qui est très vivante.
Exemple : ton numéro de téléphone
Le niveau du centre est une partie de ta mémoire où tu gardes des informations dont tu te serres plus rarement. Tu dois imaginer la couleur de ce niveau comme une couleur « calme» où tes souvenirs reposent en attendant que tu les rappelles.
• Pour te souvenir de ces informations tu dois faire appel à certains trucs de «mnémotechniques*» ou à des sentiments vécus au moment où tu as reçu l’information.
Exemple : le nom d’un bon restaurant où tu es allé l’an passé.
*Moyen d’aider la mémoire en faisant des associations mentales (créer des liens avec ce que tu connais déjà)

Le niveau le plus loin touche à l’inconscient et doit avoir une couleur sombre. C’est le niveau de l’inconnu. Cependant, c’est la partie la plus grande de la mémoire car tu enregistres des millions d’impressions depuis le jour de ta naissance. Également, tu refoules les souvenirs désagréables dans cette zone. La plupart de ces souvenirs ne sont pas oubliés mais repoussés pour laisser de la place aux choses plus pressantes et plus près du niveau conscient.
• Les souvenirs anciens ont besoin d’être éveillés par une émotion forte. Un mot, une sensation peut te rappeler un souvenir enregistré il y a longtemps.
Exemple : l’air d’une chanson dans ta jeunesse

Loading...